La diversification alimentaire, c’est pour quand ?

La diversification alimentaire, c’est pour quand ?

Dans la pensée collective Bébé boit du lait. Alors c’est vrai, et c’est vrai jusqu’à ses 3 ans environ. Mais… pas uniquement ! En effet, si au début son alimentation est exclusivement liquide (sein ou biberon ou les 2), très vite vous allez devoir introduire dans son quotidien (en complément du lait) différents aliments et différentes textures afin de lui permettre une transition, en douceur, vers l’alimentation solide. C’est ce qu’on appelle la diversification alimentaire.

Quand démarrer ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Petit rappel historique

Avant les années 70 les recommandations étaient d’introduire les premiers aliments dès 3 ou 4 mois.

Ensuite dans les années 80 cette recommandation est passé à 6 mois ou plus dans l’optique de limiter les risques d’allergies alimentaires.

Les études scientifiques menées sur les allergies dans les années 2000 ont finalement montré qu’il y avait une fenêtre d’introduction des aliments entre 4 et 6 mois pour justement diminuer les risques d’allergie chez les bébés.

C’est donc à ce moment-là que vous allez pouvoir commencer la diversification alimentaire.

C’est entre 4 et 6 mois que la diversification alimentaire commence 

Introduire les premiers aliments entre 4 et 6 mois est donc aujourd’hui la recommandation des professionnels de la santé, en tout cas en France.

C’est à ce moment que vous allez pouvoir faire découvrir purées et compotes à votre bébé qui jusqu’ici ne connaissait que le lait.

🤔 Que signifie 4 mois révolus ?

Certains sites ou même votre médecin peuvent utiliser le terme de “mois révolus”. Cela signifie simplement que ses 4 mois sont déjà passés. En réalité, la plupart du temps, c’est comme ça que vous calculez déjà ! Exemple : votre bébé naît le 15 janvier, il aura 1 mois de passé le 15 février, puis 2 le 15 mars, puis 3 le 15 avril et enfin 4 le 15 mai, donc ici 4 mois révolus se serait après le 15 mai.

Les recommandations sont les mêmes que votre tout petit soit au biberon, au sein ou en allaitement mixte.

Gardons simplement en tête que ces recommandations peuvent un jour changer ou être réajustées suite à de nouvelles études et tests, mais c’est normal, dans le domaine de la nutrition au sens large, rien n’est jamais réellement figé il faut garder l’esprit ouvert.

🤔 L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois. Cela est donc en légère opposition avec une diversification dès 4 mois. Comment l’expliquer ?

L’OMS est, comme son nom l’indique, une organisation internationale et ses recommandations tendent à uniformiser certaines références et pratiques, dans le domaine de la santé, au niveau mondial. Maintenant, chaque pays peut avoir effectué des recherches différentes et se référer à d’autres études menées sur le sujet. De plus la culture et les habitudes de consommation varient entre les pays ce qui aboutit à des choix et des recommandations différents.

Le choix de la “bonne” date

A la lecture de ces quelques lignes vous pourriez me dire “ok Aurélie, mais entre 4 et 6 la fourchette est grande ! Comment choisit-on LA date ? Quel est LE bon moment”

LE bon moment sera différent pour chacun des enfants.

3 facteurs sont à prendre en compte :

▶️ Est-ce que vous sentez votre bébé est prêt pour la diversification alimentaire ?

▶️ Quel est le moment le plus adéquat en fonction de vous, de votre organisation ?

▶️ Quel est le meilleur moment pratico pratique dans la journée ?

quand-demarrer-diversification-alimentaire

Le meilleur moment pour Bébé 

Les mois passant vous allez percevoir certains signes chez votre bébé qui vous indiqueront qu’il est prêt à découvrir autre chose que le lait.

Si vous identifiez ces nouvelles capacités chez votre enfant, alors c’est plutôt bon signe pour la diversification alimentaire :

Curiosité vis à vis de ce que vous faites : il vous regarde avec curiosité et tourne la tête lorsque vous êtes à table, lorsque vous mettez quelque chose à la bouche

Recherche de préhension : mouvement du bras, volonté de saisir, capacité à attraper quelque chose

Commence à tout porter à la bouche : début de la découverte du sens du toucher et du goût

Agitation, impatience lors des tétées ou des biberons : vous pouvez parfois avoir l’impression que votre bébé veut autre chose, il a encore faim mais il en a marre de boire tout simplement !

Le meilleur moment pour vous 

La diversification alimentaire est une étape dans le développement des sens de votre enfant mais c’est également une nouvelle étape pour vous. Cela va changer votre organisation autour des repas et dans votre préparation du quotidien. Surtout si vous décidez de cuisiner ses petits plats vous-même (ce que je vous encourage fortement à faire mais ça c’est l’objet d’un autre article : Cuisiner maison VS petits pots industriels).

Le meilleur moment pour vous sera donc le moment où vous pourrez vous libérer ce temps.

Ce serait dommage de commencer à le diversifier pendant 3 jours, d’arrêter puis de reprendre etc. Quand vous commencez, c’est parti, sinon votre bébé sera perdu et sans repère.

Enfin, si vous avez un mode de garde pour votre enfant pensez à vous organisez en fonction des jours “off” de la nounou ou de la crèche pour profiter au mieux de ses premiers de repas.

Le meilleur moment pratique

Le meilleur moment dans la journée est déjà un moment calme mais surtout doit correspond au repas du déjeuner. C’est vrai pour le premier repas mais aussi pour tous les repas où vous introduisez un nouvel aliment. Ainsi si votre enfant fait une allergie vous pourrez vous en rendre compte rapidement. Alors que la nuit, pendant son sommeil c’est plus délicat de détecter rapidement un oedème ou des rougeurs. L’idée n’est pas d’être alarmiste mais c’est seulement à titre de prévention que ces conseils sont donnés.

Pour aller plus loin sur le sujet et préparer au mieux l’étape de la diversification alimentaire, je vous invite à télécharger gratuitement votre guide complet en cliquant ici ⏬

Maintenant vous savez quand démarrer la diversification alimentaire !

Il ne vous reste qu’à trouver ce que vous allez concocter à votre bout’chou 🙂

J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas pensez à le partager ou le commenter !

 💬 À très vite sur dis-maman.fr !
Partagez l'article
  •  
  • 5
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Fermer le menu